Financer sa démarche

LE BILAN DE COMPÉTENCES

 

 

Vous êtes salarié vous pouvez financer votre démarche :

  • Dans le cadre du Plan de Développement des Compétences de l'entreprise :

 

Le financement du bilan de compétences est à la charge de l'employeur qui l'impute sur son budget « plan de formation ». 

​​

  • En mobilisant vos heures CPF :

 

Le Bilan de compétences peut désormais être financé grâce aux heures cumulées au titre du CPF (Compte personnel de formation).

Faire un Bilan de compétences avec le CPF est simple. Il faut se connecter à son compte CPF via le site moncompteactivite.gouv.fr. Puis créer un dossier de formation. Il vous faut ensuite envoyer un dossier de demande de prise en charge et l'envoyer avec les justificatifs demandés à votre OPCO.

 

Le code CPF du Bilan de compétences vous sera demandé pour compléter votre dossier de formation, il s’agit du code CPF 202

Pour trouver les coordonnées de votre OPCO : https://www.trouver-mon-opco.fr/

Pour les agents de la fonction publique il est obligatoire de faire la demande de mobilisation de vos heures CPF auprès de votre employeur.

 

Vous êtes demandeur d’emploi

Toute personne à la recherche d'un emploi ayant une expérience professionnelle, indemnisée ou non par le régime de l'assurance chômage, peut demander une prise en charge de son Bilan de compétences par Pôle Emploi.

Les demandeurs d’emploi peuvent mobiliser leur CPF, acquis en poste, pour effectuer un bilan de compétences ou bien demander a bénéficier de l'Aide Individuelle à la Formation (AIF). A noter, l'accord de Pole Emploi est nécessaire pour mobiliser son compte CPF. Il convient de demander un devis à un organisme de formation pour le présenter à son conseiller.

 

Autres cas : l’autofinancement

 

Vous pouvez financer vous-même votre bilan de compétences et bénéficier d’une possibilité de paiement en plusieurs fois.

​​

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

 

Vous êtes salarié vous pouvez financer votre formation :

  • Dans le cadre du Plan de Développement des

  • Compétences de l'entreprise :

 

Le financement est à la charge de l'employeur qui l'impute sur son budget

« plan de formation ».

Il peut demander un remboursement auprès de son OPCO sous certaines

conditions.

  • Dans le cadre du CPF (Compte Personnel de Formation):

 

Chaque personne dispose, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à sa retraite, d’un CPF. Elle acquiert 24 heures par an à temps complet jusqu’à 120 heures puis 12 heures par an, dans la limite de 150 heures. Ces heures sont, depuis la réforme de la formation professionnelle du 1er janvier 2019, converties en une somme d'argent.

 

Selon le nombre d’heures inscrit sur le compte personnel de formation, la formation peut être prise en charge en totalité ou en partie (frais pédagogiques et frais annexes). Si elle ne peut pas être totalement prise en charge, d’autres financements (nommés abondements) peuvent être recherchés. Votre employeur peut vous accompagner dans la recherche de ces compléments de financement. Sont notamment sollicités lors de cette recherche de compléments de financement : l’OPCO, l’employeur, la Région…

 

Seules certaines formations sont éligibles :

  • Les actions permettant d’acquérir le socle de connaissances et de compétences défini par décret

  • Les habilitations électriques

  • Les formation et accompagnement à la création d’entreprise

  • Et les formations certifiantes ou diplômantes
     

INTERACTIF NICE propose des formations éligibles certifiantes : Management d'équipe et Conduire un entretien de développement des compétences.

 

Dans le cadre de l’utilisation du CPF, la formation peut se dérouler :

 

• Sur le temps de travail

Dans ce cas, la formation et son contenu ne sont pas opposables à l’employeur, le salarié doit avoir l’accord de celui-ci sur le contenu et le calendrier de la formation souhaitée sauf pour les formations SOCLE, où l’accord porte seulement sur le calendrier.

 

• Hors temps de travail

Dans ce cas, le salarié peut utiliser ses heures de formation sans l’accord de son employeur.

 

Pour trouver les coordonnées de votre OPCO : https://www.trouver-mon-opco.fr/

Pour les agents de la fonction publique il est obligatoire de faire la demande de mobilisation de vos heures CPF auprès de votre employeur.

Vous êtes demandeur d’emploi

Toute personne à la recherche d'un emploi ayant une expérience professionnelle, indemnisée ou non par le régime de l'assurance chômage, peut demander une prise en charge de sa formation par Pôle Emploi (dispositif AIF)

Les demandeurs d’emploi peuvent mobiliser leur CPF, acquis en poste, pour effectuer un bilan de compétences ou bien demander a bénéficier de l'Aide Individuelle à la Formation (AIF). A noter, l'accord de Pole Emploi est nécessaire pour mobiliser son compte CPF. Il convient de demander un devis à un organisme de formation pour le présenter à son conseiller.

 

Autres cas : l’autofinancement

 

Vous pouvez financer vous-même votre formation et bénéficier d’une possibilité de paiement en plusieurs fois.

 

LA V.A.E.

 

Vous êtes salarié, vous pouvez financer votre VAE :

  • Dans le cadre du Plan de Développement des Compétences de l'entreprise :

 

Le financement est à la charge de l'employeur qui l'impute sur son budget « plan de formation ».

Il peut demander un remboursement auprès de son OPCA sous certaines conditions.

  • Dans le cadre du CPF (Compte Personnel de Formation):

 

Chaque personne dispose, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à sa retraite, d’un CPF. Elle acquiert 24 heures par an à temps complet jusqu’à 120 heures puis 12 heures par an, dans la limite de 150 heures. Ces heures sont, depuis la réforme de la formation professionnelle du 1er janvier 2019, converties en une somme d'argent.

Les actions d’accompagnement à la VAE font partie des formations éligibles au CPF (code 200).

Vous pouvez suivre l’action d’accompagnement à la VAE en dehors de votre temps de travail. Dans ce cas, votre rémunération n’est pas affectée par le suivi de la formation puisque vous ne vous absentez pas de votre poste de travail. En revanche, pour le temps passé en accompagnement VAE, vous ne percevez aucune indemnisation particulière.

Si vous préférez suivre une action d’accompagnement se déroulant en tout ou partie sur votre temps de travail, vous devez, au préalable, obtenir l’autorisation de votre employeur.

Vous devez lui demander son accord sur le calendrier de l’action d’accompagnement VAE que vous avez choisie.

La prise en charge financière est assumée soit par votre employeur –s’il a conclu un accord triennal de gestion en interne du CPF- soit par l’Opco dont relève votre entreprise. En principe, cette prise en charge se fait au coût réel et dans la limite du nombre d’heures de votre CPF, mais des plafonds peuvent aussi être prévus (par l’accord triennal de gestion interne ou par l’Opco).

Pour trouver les coordonnées de votre OPCO : https://www.trouver-mon-opco.fr/

Pour les agents de la fonction publique il est obligatoire de faire la demande de mobilisation de vos heures CPF auprès de votre employeur.

 

Vous êtes demandeur d’emploi

Toute personne à la recherche d'un emploi ayant une expérience professionnelle, indemnisée ou non par le régime de l'assurance chômage, peut demander une prise en charge de sa VAE par Pôle Emploi.

Les demandeurs d’emploi peuvent mobiliser leur CPF, acquis en poste, pour effectuer un bilan de compétences ou bien demander a bénéficier de l'Aide Individuelle à la Formation (AIF). A noter, l'accord de Pole Emploi est nécessaire pour mobiliser son compte CPF. Il convient de demander un devis à un organisme de formation pour le présenter à son conseiller.

 

Autres cas : l’autofinancement

 

Vous pouvez financer vous-même votre formation et bénéficier d’une possibilité de paiement en plusieurs fois.

© 2017 PAR INTERACTIF

contact@interactif-guadeloupe.com   |  Route de Chabert-Pierrette 97129 LAMENTIN - GUADELOUPE

  • Facebook Social Icon